Abonnement
Consultez nos dernières parutions...

Une pensée en éveil - La voie de la méditation
22.00 CHF

Ajouter
L’intuition, faculté de notre Moi supérieur - DVD PAL
21.00 CHF

Ajouter

Retrouver en nous la mémoire du Paradis
12.00 CHF
 Ajouter
Appronfondir le sens de la vie d’un point de vue héliocentrique

La Pensée



Même la pensée d’une fourmi peut toucher le ciel.
Proverbe japonais
 
Pour être heureux, l'homme doit apprendre à faire un travail
avec la pensée, le sentiment, l'imagination, la volonté,
afin de préparer dans l'invisible la venue
d'un monde de paix, d'harmonie, de lumière.
C'est ce travail qui lui donnera la plénitude,
et quels que soient les événements, il aura toujours ce travail. 
Omraam Mikhaël Aïvanhov
Dans ta pensée où tout est beau,
que rien ne tombe ou ne recule.
Fais de ton amour ton flambeau.
On s'éclaire de ce qui brûle. 
Victor Hugo

 Voici quelques pensées quotidiennes sur la pensée
Vous avez la possibilité d’en lire d’autres sur le site de Prosveta, www.prosveta.ch, en cliquant sur l’onglet « Pensée du jour » puis « Rechercher».

Les humains ne pensent pas que les troubles dont ils se rendent coupables auront des conséquences bien au-delà des actes que leurs mauvais instincts leur inspirent. Une guerre, par exemple, est déjà par elle-même quelque chose de terrible, mais ses conséquences ne se limitent pas aux ruines ou au nombre de cadavres laissés sur le sol. Les pensées et les sentiments de haine qui ont conduit à ces massacres continuent à alimenter dans l’espace des courants destructeurs. Ces courants empoisonnent l’atmosphère psychique et attisent d’autres foyers de guerre. Alors, tâchez de prendre conscience que vos pensées, vos sentiments, vos actes ne produisent pas uniquement des conséquences à un moment donné, dans un lieu donné. Dans le monde invisible ils provoquent des forces, bénéfiques ou maléfiques, et on ne sait pas jusqu’où et jusqu’à quand ces forces agiront.
(Pensée quotidienne du 16.4.2012)

On peut définir la magie comme l’application des lois de la physique au monde spirituel. Une de ces lois met en évidence la puissance de la concentration. Des rayons du soleil concentrés sur une bouteille de verre qu’un promeneur négligent a jetée en passant peuvent mettre le feu à toute une forêt. Eh bien, de la même façon, la physique spirituelle nous apprend que la pensée de l’homme a les mêmes pouvoirs que les rayons du soleil. Celui qui a appris à concentrer fortement sa pensée en un point déterminé, peut produire des effets bénéfiques dans le monde. Peut-être qu’il n’en paraîtra rien dans le plan physique, mais dans les domaines éthérique, astral, mental, sa pensée aura brûlé beaucoup d’impuretés.
(Pensée quotidienne du 25.8.2010)

Puissances de la pensée  La pensée a besoin du sentiment pour se réaliser - DVD Pal


L’existence est une corde raide sur laquelle nous avançons, tiraillés par des impulsions contraires. Tous les jours nous avons à maintenir un équilibre entre les deux plateaux de cette balance en nous que sont le cœur et l’intellect. Si le cœur penche trop d’un côté, si les sentiments prennent trop la parole, il faut vite faire intervenir l’intellect, la pensée ; et inversement. Il y a toujours à ajouter d’un côté, à retrancher de l’autre. Pour marcher, nous avons deux pieds que nous avançons l’un après l’autre ; de même dans le plan psychique nous devons avancer en faisant appel alternativement à l’intellect et au cœur. Quand et jusqu’à quel point c’est l’intellect qui doit intervenir, et quand et jusqu’à quel point c’est le cœur, voilà une question difficile. Il est rare de rencontrer des êtres qui savent se montrer perspicaces, rigoureux tout en restant pleins d’indulgence, de souplesse et d’ouverture à l’égard des autres. Pour y parvenir il faut apprendre à faire alterner consciemment les activités qui nourrissent l’intellect et celles qui nourrissent le cœur. (Pensée quotidienne du 30.4.2013)


Pour connaître la pensée de quelqu'un, vous avez la possibilité d'entrer dans sa tête grâce à des exercices de concentration. Mais vous n'avez le droit de le faire qu'à condition que vos mobiles soient purs, désintéressés. Car en vous introduisant ainsi dans la tête d'un être, vous apportez tout ce qui est bon, mais aussi tout ce qui est mauvais en vous, et vous risquez de le troubler. Vous ne pouvez donc le faire sans causer de dégâts qu'avec des êtres tellement évolués, les Initiés, qu'ils sont même capables de transformer les impuretés que vous leur apportez. Et d'ailleurs, ce n'est qu'à la condition d'éprouver un sentiment de respect et de dévotion que cet exercice d'entrer dans la tête d'un Initié – vivant ou mort – peut être vraiment utile et bénéfique pour vous. Car c'est ce sentiment sacré qui vous permet de vibrer à la même longueur d'onde que lui, et grâce à cette consonance vous pouvez pénétrer dans le monde de sa pensée. (Pensée quotidienne du 19.4.2004)
L’intellect entre évidemment pour une grande part dans la formation de la pensée, mais le cœur ne doit pas en être exclu. La pensée est l’enfant de l’intellect, mais elle doit être aussi l’enfant du cœur et recevoir de lui la bienveillance, la générosité. Un tel enfant apportera partout de bonnes choses. Les humains ne savent pas à quel point ils sont prolifiques ! Ils donnent sans cesse naissance à des pensées qu’ils laissent partir dans l’espace sans se demander si elles seront utiles ou nuisibles, capables de les libérer et de libérer les autres, ou le contraire… À leur insu, ils préparent le moment où tous les êtres que ces pensées auront touchés viendront les remercier, ou alors leur réclamer de payer les dégâts qu’elles auront produits. Oui, et je vous parle sérieusement : chaque pensée qui sort de vous est imprégnée de votre magnétisme, de votre fluide, de votre parfum, et fatalement elle vous revient un jour. Alors, ce sont des regrets et des souffrances, ou bien des réjouissances et des festins. (Pensée quotidienne du 16.5.2011)
 

Combien de gens s'imaginent que les pensées sont des sortes d'abstractions qui n'ont aucune existence réelle! Eh bien, c'est une erreur. Les pensées sont des entités vivantes. Certaines meurent assez vite, alors que d'autres subsistent très longtemps, cela dépend toujours de la puissance psychique de celui qui les a formées. Ainsi, il en est même qui peuvent se maintenir pendant des siècles. Ces entités sont de toutes sortes, bénéfiques ou maléfiques. Alors, soyez prudent, attentif, efforcez-vous de rester lié au monde divin. Celui qui laisse son âme, son intellect, son cœur ouverts à tous les vagabonds de l'espace, sera leur victime. Inversement, celui qui sait comment se préparer intérieurement, ne peut attirer que des influences bénéfiques qui viendront l'accompagner pour l'aider dans son travail, l'inspirer et le réjouir sans arrêt. (Pensée quotidienne du 7 août 2005)


En science quantique, la pensée est une fréquence énergétique
Sa fréquence vibratoire dépend de son intensité