Thème du mois
La nature nous le dit

"Ne vous contentez plus de regarder passivement la nature en admirant ses beautés. Dites-vous que par votre pensée, par votre amour vous pouvez faire un travail avec elle afin qu’elle s’ouvre à vous."

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Les révélations du feu et de l'eau   Les secrets du livre de la Nature
14.00 CHF   14.00 CHF

L'homme dans l'organisme cosmique
3.00 CHF

Conférences vidéo sur DVD

La respiration, clé des rythmes de l'univers - DVD Pal
21.00 CHF
 

Héliothèque

 
 
Le Maître Peter Deunov a écrit et composé les chants mystiques en vente à Prosveta.
LA MUSIQUE ET LE CHANT

dans la vie spirituelle



La musique et le chant sont des activités du coeur

Le tableau synoptique présenté par Omraam Mikhaël Aïvanhov donne une vue d'ensemble sur la structure de l'être humain et les activités qui correspondent à cette structure. Il indique comment, comme pour la vie physique, la vie spirituelle doit être entretenue dans les différents principes subtils dont l'homme est constitué.

Dans la colonne "Activité" de ce tableau, le chant, la musique, l'harmonie correspondent au coeur et à la conscience. Omraam Mikhaël Aïvanhov explique notamment la raison pour laquelle il est très important dans un Enseignement spirituel de chanter ensemble : parce que le chant nourrit le coeur, les sentiments, et aussi le sens de l'unité.

Connais-toi toi-même - Jnani yoga

"Les nouvelles méthodes d'une école spirituelle nous apprennent à vivre ensemble. En chantant ensemble, on fait déjà un grand travail pour vibrer à l'unisson, pour s'accorder, s'harmoniser ; tous acceptent d'unifier leurs vibrations, leurs auras, sans que chacun perde son individualité, sa liberté."
(extrait de conférence du 5 août 1975)

"Il y a des gens qui prétendent ne pas pouvoir écouter une musique «qu'ils ne comprennent pas». Mais qu'est-ce que cela signifie? Dans la musique, ce n'est pas la compréhension qui compte, mais les sensations que l'on éprouve sous l'effet des vibrations, de l'harmonie des sons. Est-ce que l'on comprend le chant des oiseaux, le murmure des sources et des ruisseaux, ou le bruissement du vent dans les branches? Non, mais on est captivé, émerveillé, et c'est cela l'essentiel.

Pour les mêmes raisons il vaut toujours mieux chanter les chants dans la langue où ils ont été écrits: même si on n'en comprend pas le sens, il existe un rapport entre les mots et la musique, et une traduction détruit ce rapport. La musique n'est pas faite pour être comprise, mais pour être sentie. Même lorsqu'elle s'accompagne de paroles, le sens des mots est secondaire. Étudiez donc bien la nature des états dans lesquels vous plonge la musique que vous écoutez, afin de pouvoir vous servir de ces états pour votre travail spirituel. (pensée du 15 août 2004)


Chants de la Fraternité Blanche Universelle

"La musique n’est pas uniquement un assemblage de sonorités produites par des instruments. La musique existe déjà en l’homme comme une harmonie entre ses pensées, ses sentiments et ses actes. Tout accord harmonieux des pensées, des sentiments et des actes est musique. L’idéal du disciple est de réaliser cette harmonie en lui-même pour pouvoir entrer ensuite en harmonie avec tous les êtres sur la terre et dans l’univers entier. Dans notre Fraternité, l’harmonie est la base même de notre travail collectif, harmonie intérieure d’abord, et ensuite harmonie avec tout ce qui existe. C’est pourquoi nous avons tout un répertoire de chants mystiques. Ces chants sont des clés magiques : ils nous ouvrent le monde de l’harmonie." (Pensée du 15 août 2010)


Retrouver le paradis perdu


La musique est un instrument merveilleux pour nous faire retrouver le Paradis perdu, c'est-à-dire retrouver notre hamonie intérieure. En prenant conscience de notre capacité à accéder à la fois au monde dit 'inférieur' qui se manifeste par la dissonance, la cacophonie, le bruit, ou au monde dit 'supérieur', qui se nourrit d'harmonie, de silence intérieur, de parfums, on peut, en se liant aux forces du monde supérieur, devenir le canal de courants puissants et bénéfiques.
Création artistique et création spirituelle

L'homme est situé entre ces 2 mondes par les 2 natures qui existent en lui (la personnalité, nature du monde inférieur et l'individualité, nature du monde supérieur) et il doit comprendre quel est le meilleur chemin pour son évolution, et qu'il dépend de lui que s'ouvrent les portes du Ciel ou de l'Enfer.

Collection de poche Izvor : "La vie psychique : éléments et structures" (P0222FR)


Le travail dans une école initiatique consiste à développer notre individualité pour s'enrichir spirituellement, et s'ennoblir afin d'aider l'humanité. Et la musique est un moyen pour y arriver.

"La musique n’est pas seulement une succession de sonorités agréables ; la musique, c’est des forces, des vibrations. Avec elle, on pénètre, en quelque sorte, dans le monde de la magie : on peut utiliser la puissance de ces vibrations sonores non seulement pour se projeter dans l’espace, mais aussi pour créer. La musique facilite le travail mental : au lieu de laisser la pensée partir à la dérive, il faut, au contraire, être conscient et la mobiliser afin de réaliser quelque chose de beau et de grand en soi-même et dans le monde. Vous dites que vous éprouvez des difficultés pour méditer… Voici une méthode : concentrez-vous sur une image lumineuse, exaltante, et la musique vous entraînera très haut, vers un monde de lumière et de beauté. Vous la sentirez comme une force qui vous emporte. Apprenez à utiliser le pouvoir des sons." (pensée du 23 mars 2012)

 

La puissance du chant mystique

"Dans une École initiatique la musique, et surtout le chant, a un grand rôle à jouer. Puisque dans le chant nous sommes nous-même l’instrument qui produit des sons, chanter a sur nous, sur notre corps physique et sur nos corps subtils, des effets très puissants. Par le chant, nous émettons des ondes, des courants de forces qui créent en nous des formes. C’est pourquoi il est tellement important de retrouver la fonction mystique du chant, en concentrant toute son attention non seulement sur la mélodie, mais aussi sur les paroles. Et surtout, savoir choisir ce que l’on chante. La parole est créatrice de mondes, et ces mondes sont capables de se maintenir très longtemps ; on ne peut pas savoir jusqu’à quand dureront les effets d’une parole. Alors, que penser de toutes ces musiques hystériques que soulignent encore des paroles violentes, destructrices ? Il ne faut jamais sous-estimer les effets de la musique, et plus particulièrement du chant." (Pensée du 30 août 2009)

La musique et le chant dans la vie spirituelle Chants Mystiques

"Comme la prière, la musique et le chant sont des nourritures spirituelles, c’est pourquoi il est important de s’habituer à chanter. Bien sûr, on peut se contenter d’aller au concert ou d’écouter des disques chez soi. Mais entre chanter soi-même et écouter chanter quelqu’un, la différence est énorme. Pensez à la différence qui existe entre manger vous-même et regarder les autres manger : ils se régalent et vous… rien ! Ensuite, ils se lèvent, ils sont dynamiques, ils travaillent, tandis que vous, à peine si vous vous traînez. Eh bien, on peut constater la même différence entre chanter et écouter chanter. Ceux qui chantent communient au plus profond de leur être avec le monde de l’harmonie – à condition évidemment de bien choisir ce qu’on va chanter – tandis que les autres se traînent intérieurement, car il leur manque cette nourriture qu’apporte l’harmonie." (Pensée du 7 septembre 2009)

"Quand nous chantons, physiologiquement, depuis la gorge jusqu’au diaphragme quelque chose de puissant se met en mouvement, et la voix jaillit. C’est pourquoi chanter libère des tensions et des pesanteurs intérieures. C’est pourquoi nous devons chanter pour nous dégager de tout ce qui nous alourdit. De combien de troubles mentaux les humains pourraient se guérir par le chant ! Car ses vibrations désagrègent les présences obscures qui cherchent à s’accrocher à eux. Le chant est l’expression de la vie, la vie elle-même n’est rien d’autre qu’un chant. Et qu’y a-t-il de plus nécessaire, de plus vivifiant que d’arriver à se débarrasser de l’atmosphère pesante qui nous entoure, pour entrer dans ces régions où tout est harmonieux, lumineux, léger ?" (Pensée du 10 juillet 2012)

"Quand vous chantez tous ensemble, dites-vous que vous avez non seulement la possibilité de faire un travail sur vous-même d’abord, mais aussi sur le monde entier. En effet, l’harmonie que vous créez se propage peu à peu et va influencer toutes les créatures dans l’espace. Une collectivité doit être formée par des individus bien développés, mais sans jamais perdre de vue l’intérêt de la collectivité. La nouvelle philosophie ne rejette pas le perfectionnement individuel, mais le perfectionnement individuel doit toujours pouvoir servir au bien de tous. Vous n’y aviez peut-être pas pensé, et pourtant voilà : appartenir à une chorale nous donne une leçon pour la conduite de toute notre vie." (Pensée du 25 septembre 2011)

"Quand une chorale chante, et surtout si elle chante des chants mystiques, la fusion des deux principes – les voix masculines et féminines – se fait très haut dans le monde de l’âme et de l’esprit. Et cette fusion ne reste pas stérile; non seulement elle produit la joie, la paix, la plénitude pour ceux qui chantent et pour ceux qui écoutent, mais il se dégage aussi des courants d’énergies qui traversent l’espace et vont purifier l’atmosphère de la terre. Par le chant vous pouvez donc réaliser un travail de la plus haute magie blanche. Mais pour cela vous devez travailler à vous dégager des éléments qui vous retiennent dans les régions inférieures, afin de tendre vers cette pureté absolue qui exalte l’être entier. Vos voix produiront alors des courants d’énergies qui, en se fusionnant en haut, donneront naissance à des créatures célestes." (Pensée du 26 avril 2005)

"Des chants mystiques que nous exécutons avec la conscience de leur pouvoir et le désir de nous harmoniser avec l’ordre cosmique, attirent les anges. Ils s’approchent et disent : « Voilà un lieu pour nous. » Ils commencent à s’installer dans les régions supérieures de notre cerveau où ils apportent aussi leurs instruments, leurs violons, leurs harpes… et ils se mêlent à nos voix. Alors, quand elles sentent la présence de ces visiteurs royaux, les entités obscures qui traînaient encore par là comprennent qu’il n’y a plus de place pour elles, et elles s’éloignent. Je me souviens de cette époque où, dans les villes et les villages de Bulgarie, il y avait encore des musiciens et des chanteurs de rue. Les passants leur donnaient quelques sous ; et parfois aussi une fenêtre s’ouvrait, laissant apparaître le visage d’une jolie jeune fille qui lançait des pièces en souriant. C’est une image de ce qui se passe dans le monde spirituel. Nous chantons sous les fenêtres des palais célestes et les anges nous jettent des pièces de monnaie : des joies, des lumières." (Pensée du 15 août 2012)

 

La musique des sphères

"Mélodie, harmonie, symphonie… La mélodie se joue sur une seule corde, se chante d’une seule voix. Tandis que l’harmonie sous-entend la participation de plusieurs cordes, de plusieurs voix ou de plusieurs instruments dont la combinaison est toute une science. Ainsi la mélodie est plus près du cœur, du sentiment ; l’harmonie est davantage liée à l’intellect, à la pensée. Mais ni la mélodie, ni l’harmonie ne sont complètes par elles-mêmes. Pour atteindre la perfection, il faut que le cœur, qui parle dans la mélodie, arrive à éveiller l’âme, et que l’intellect, qui s’exprime dans l’harmonie, éveille l’esprit. Et avec l’âme et l’esprit nous entrons dans le domaine de la symphonie. C’est dans la symphonie que l’homme peut véritablement s’épanouir, parce qu’elle touche à la dimension cosmique de l’être. La symphonie représente tout l’univers qui chante en chœur : la musique des sphères …" (Pensée du 22 juillet 2007)

"Les montagnes, les arbres, les mers, la terre entière, mais aussi les soleils, les étoiles… toute la création n’est que musique. Cette symphonie de tout l’univers, des poètes, des philosophes comme Pythagore ou Platon l’ont appelée « l’harmonie des sphères ». Tout ce qui existe émet des sons, mais évidemment pas des sons dans le sens où nous comprenons généralement le mot « son ». L’harmonie des sphères est cette synthèse de tous les langages dont se sert la création pour se manifester. Dans la nature, nous distinguons non seulement des sons, mais des couleurs, des mouvements, des parfums, des formes, car nos organes des sens nous donnent une perception différenciée des choses. Mais au-delà de nos cinq sens physiques, nous possédons d’autres organes qui sont capables de faire la synthèse de toutes ces perceptions, et dans certains moments exceptionnels il est possible de saisir la création à la fois comme sons, couleurs, formes, mouvements, parfums. Cette harmonie des sphères ne touche pas seulement la sensibilité. C’est aussi une parole de sagesse qui donne la direction à suivre, qui inscrit la loi divine dans l’âme de celui qui a eu le privilège de l’entendre au moins une fois." (Pensée du 30 septembre 2012)



Ecouter un extrait vidéo :

" la musique aide l'être humain à s'harmoniser"...

Partagez cette page Héliothèque en l'envoyant à vos amis !