Héliothèque

 
Comment l'art peut-il
aider à notre éveil spirituel
?


"Pourquoi abandonner l’art à ceux qu’il est convenu d’appeler artistes ? C’est à chacun de vous qu’il appartient de vivre une vie poétique, d’exprimer la musique à travers ses gestes, ses pensées, ses sentiments, de dessiner son propre visage et d’apprendre à se sculpter d’après l’image de Dieu."
Omraam Mikhaël Aïvanhov

Le besoin essentiel de l'homme
Pour l'homme rien n'est plus essentiel que l'art. Cela remonte à l'enfance de l'humanité. Et
d'ailleurs quelles sont les premières manifestations de l'enfant? Il ne s'occupe ni de philosophie, ni de science, ni de morale, mais il est un "artiste": il gesticule, il fait des mimiques, il crie. Les mauvaises langues disent qu'il pleure. Mais non, moi je rétablis les choses et je dis qu'il est en train de chanter, du moins il s'exerce, en attendant que son larynx et ses poumons soient au point! Et puis, regardez comment il danse dès qu'il parvient à peine à se tenir sur ses jambes, comment il dessine et peint avant même d'avoir appris à lire et à écrire. Donnez-lui des cubes ou du sable, et voilà des maisons et des châteaux, il devient architecte. (Extrait du livre "Création artistique et création spirituelle", Collection Izvor, N°223).

L'art est lié avec la science et la religion
On peut définir l'être humain comme une trinité: il a reçu un intellect pour penser, un coeur pour sentir et une volonté pour agir. L'intellect a pour objet la science. Le domaine du coeur est la religion, la morale. Quant à la volonté, elle a besoin d'agir, de façonner, de créer. C'est pourquoi on peut dire que l'art est du domaine de la volonté. La musique, la danse, la sculpture, l'architecture, la poésie, la peinture, etc., sont autant de moyens différents que l'homme a trouvés pour extérioriser, concrétiser ce qu'il a dans sa tête et dans son coeur. L'art a donc un lien avec la science et la religion. (Extrait du livre "Création artistique et création spirituelle", Collection Izvor, N°223).


L'inspiration es
t un contact avec les entités célestes
D'après la Science ésoterique, l'inspiration n'est rien d'autre qu'un contact, une communication avec une force, une intelligence, une entité qui vient des régions supérieures et qui sert de nous pour exécuter ce que nous-mêmes ne serions pas capables de faire. Par exemple, un poète veut écrire, mais sa page reste blanche, il se sent stérile; il n'a aucune inspiration. Et voilà que, d'un seul coup, quelque chose entre en lui, une lumière, un courant, et il s'y abandonne: il n'a même plus à chercher ses mots, c'est comme si on les lui dictait et il est lui-même étonné de ce qu'il écrit. D'où cela vient-il? Qui est celui qui sait où trouver des matériaux, assembler des éléments et les combiner pour créer des formes d'une telle expréssivité?
Par lui-mêm
e, l'être humain n'est pas tellement capable de produire des créations géniales, surhumaines, divines, mais il peut être visité par des entités très évoluées qui l'inspirent. C'est pourquoi il doit apprendre à attirer ces entités. Elles sont là qui attendent, et quand elles voient un être qui a su introduire en lui la lumière, l'ordre et la paix, avec quelle joie elles viennent s'engouffrer en lui pour l'aider et aider les autres à travers lui! (Extrait du livre "Création artistique et création spirituelle", Collection Izvor, N°223).

Vivez dans la poésie!
Les humains savent ce qu’est la poésie, oui, mais dans les livres, pas dans la vie. Dans la vie, la plupart sont froids, figés, ternes, prosaïques, terre-à-terre, rien de subtil n’émane d’eux. Ils abandonnent la poésie aux poètes qui l’écrivent, et même si, de temps en temps, ils lisent un peu quelques vers, la vie qu’ils
mènent n’est pas poétique. Désormais, une nouvelle conception de l’art leur apprendra à vivre jour et nuit dans la poésie, c’est-à-dire à manifester quelque chose de lumineux, de chaleureux, d’expressif, de subtil. Et c’est à ce moment-là qu’on commencera à les aimer. Les humains sont extraordinaires: ils ont besoin d’être aimés, ils ont besoin d’établir de bonnes relations entre eux, mais on dirait qu’ils font tout pour se repousser mutuellement: ils restent fermés, sombres, lourds. Comment peut-on être aimé quand on se montre tellement antipathique? Pour être aimé, chacun doit apprendre à vivre une vie poétique afin d’apporter aux autres la chaleur et la lumière. (Pensée du 13 février 2005).

Quatre voix, quatre cordes : le coeur, l'intellect, l'âme et l'esprit
On peut dire que les quatre voix: basse, ténor, alto, soprano, correspondent aux quatre cordes du violon qui est aussi une image de l'homme: la corde sol représente le coeur, le ré l'intellect, le la l'âme et le mi l'esprit. Le violon lui-même représente le corps physique. Et l'archet, c'est la volonté qui agit sur les quatre principes du coeur, de l'intellect, de l'âme et de l'esprit.
La fusion harmonieuse des quatre voix, ou le jeu sur les quatre cordes, nous apprend que les quatre principes du coeur, de l'intellect, de l'âme et de l'esprit, doivent vibrer en harmonie dans l'homme. Pourquoi croyez-vous que le violoniste soit toujours obligé d'accorder son violon? Pour nous dire que l'homme ne peut faire aucun véritable travail intérieur si son être entier n'est pas accordé. Donc, avant toute chose, il faut jeter un regard en soi-même et ne rien entreprendre avant que les "cordes du violon" soient accordées. (Extrait du livre "Création artistique et création spirituelle", Collection Izvor, N°223).

Le rôle des artistes : éveiller les âmes

Il manque aux artistes la conscience du rôle qu'ils peuvent jouer pour transformer l'humanité. Ils ne savent pas tirer parti des puissances que le Ciel a placées en eux pour éveiller les âmes. Ils gaspillent ces puissances. Ils jouent, ils chantent, ou ils peignent, mais ce n'est pas pour faire évoluer les êtres. C'est pour les distraire, pour flatter leurs désirs, leurs caprices, ou pour obtenir l'argent, la gloire... Et combien aussi ont la tendance à présenter dans leurs oeuvres la réalité la plus grossière, la plus répugnante, comme si nous ne la connaissions pas sufisamment! Il est préférable pour l'épanouissement de l'être humain qu'il puisse se plonger dans la beauté d'un monde féerique qui lui donne le désir de se tendre vers le merveilleux pour y vivre. Vous direz : "Mais c'est un monde irréel!" Eh bien, justement, c'est ce monde irréel qui est la réalité absolue. C'est là enfin qu'on se sent vivre, dans la légèreté, dans la lumière. (Extrait du livre "Création artistique et création spirituelle", Collection Izvor, N°223).

Se créer soi-même, le degré supérieur de l'art

Je ne nie pas que les artistes aient laissé des chefs-d'oeuvre immortels qui inspirent et font évoluer l'humanité toute entière, mais d'après la Science initiatique, d'après l'Intélligence cosmique qui m'a révélé le but de la création, il ne faut pas s'arrêter là car il existe encore des degrès  supérieurs de l'art. J'admire les cathédrales, les symphonies et les statues, mais le véritable idéal, c'est de réaliser toutes ces splendeurs en soi-même, c'est d'être soi-même les tableaux, les statues, la poésie, la musique, la danse... Vous direz : "Mais personne ne profitera de ces chefs-d'oeuvre!" Vous vous trompez. Les véritables instructeurs de l'humanité qui se créaient eux-mêmes, qui s'écrivaient eux-mêmes, bouleversaient toute la terre par leur seule présence, parce qu'on voyait et entendait à travers eux toutes les couleurs, toutes les formes, tous les poèmes et toutes les musiques du monde. (Extrait du livre "Création artistique et création spirituelle", Collection Izvor, N°223).


Nos parutions sur le thème de l'art :

 CD - La mission de l'art
12.00 CHF
Ajouter
    Création artistique et création spirituelle
14.00 CHF
Ajouter
    L'art et la vie
5.00 CHF
Ajouter
  
 La création artistique ou le dépassement de soi - DVD Pal
21.00 CHF
Ajouter
  
La musique et le chant dans la vie spirituelle
5.00 CHF
Ajouter 

Extraits vidéo offerts !

La musique aide l'être humain à s'harmoniser

L’artiste véritable est celui qui se sculpte lui-même et écrit son propre livre