Respirer en conscience
avec Lise Gardner



"La respiration est un moyen puissant pour celui qui sait l'accompagner d'un travail conscient de la pensée."


Bonjour Lise Gardner ; merci de nous accorder ce témoignage sur ce sujet très important - De quelle manière avez-vous pris conscience de l’importance de la respiration ? 

Au début de mes études vocales, j’ai réalisé que j’inspirais de façon superficielle, en ne remplissant que la partie supérieure de mes poumons. Je n’arrivais pas à soutenir de longues phrases musicales avec une seule inspiration. Avoir besoin d’inspirer au milieu d’un mot n’est pas une façon très musicale d’interpréter une oeuvre vocale ! Mon premier professeur, André-Paul Bourret, commençait mes leçons par des exercices de gestion du souffle. J’ai aussi travaillé avec Claude Corbeil, un baryton québécois qui a fait carrière aux É.-U. et en Europe. Il ne croyait pas vraiment aux échauffements avec des vocalises acrobatiques et me répétait souvent : « Au début des répétitions, fais au moins 15 minutes de respirations diaphragmatiques.  Celles-ci dynamisent le corps en le vivifiant. »

Qu'est-ce que la respiration diaphragmatique et quels en sont les effets bénéfiques ?

La respiration diaphragmatique est composée de trois parties : l’inspiration profonde (en inspirant profondément, nous ouvrons les côtes et le diaphragme s’abaisse naturellement), l’apnée (la rétention d’air dans les poumons) et l’expiration. Retenez votre souffle pendant quelques secondes, voire une à deux minutes, et vous réaliserez rapidement combien cela demande de la pratique et de la maîtrise. Certains plongeurs peuvent s’enfoncer dans les profondeurs de la mer au-delà d’une dizaine de minutes. C’est un exploit  !  Les bons chanteurs doivent avoir une respiration profonde et maîtriser la remontée du diaphragme (1). Cette méthode de gestion du souffle, développe la voix, la rend musicale, sonore et agréable. En plus, elle contribue à établir une harmonie entre le système nerveux sympathique et le cerveau.

Vous dites que votre rencontre avec le Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov et son enseignement vous a apporté une conscience nouvelle sur la respiration . Qu'entendez-vous par là ?

J’ai découvert dans son enseignement une dimension spirituelle de la respiration qui m’était jusqu’alors inconnue. Pour Omraam Mikhaël Aïvanhov, la respiration est un processus sacré de régénérescence et de puissance spirituelle. Grâce au Prayanama, le yoga du souffle, nous pouvons nous revitaliser, nous guérir et même rajeunir. C’est ce qu’enseignent et pratiquent depuis des millénaires les yogis et les êtres avancés de l’Inde. C’est dans l’école spirituelle du Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov que je me suis exercée à cette méthode de régénération par le souffle. L’exercice de respiration, dont vous trouverez la description dans le Tome XIII "La nouvelle Terre - Méthodes, exercices, formules, prières" au chapitre "Programme de la journée", se pratique le matin au lever du soleil, au moment où le prâna (2) est le plus abondant. Je constate aujourd’hui, après des mois et des années de pratique, une amélioration de mon état de bien-être. Par exemple, je me souviens qu’à une certaine époque, principalement durant les mois d’hiver, mon état en général m’empêchait de chanter à cause de maux de gorge, ce qui m’attristait profondément. J’ai pu constater au fil des années que mon système respiratoire s’était amélioré et par le fait même, j’étais moins affecté par ces problèmes durant les saisons froides. À court terme, après avoir fait 6 cycles de respirations complètes, je me sens revitalisée et ma pensée dynamique. Par ailleurs, des études scientifiques démontrent que la respiration nasale alternée augmente la consommation d’oxygène et donne lieu à la diminution des activités du système nerveux sympathique (3). Cette méthode réduirait aussi la tension artérielle (4).


Vous parlez du souffle comme d’un processus sacré de régénérescence et de puissance spirituelle. Pouvez-vous nous en dire davantage ?

Pendant l’été 1981, j’ai eu le privilège d’assister à plusieurs conférences du maître spirituel Omraam Mikhaël Aïvanhov, au Canada et en France. Dès son entrée dans la salle, il nous saluait, s’asseyait et sans parler, fermait les yeux puis commençait à méditer en respirant profondément. Je sentais qu’il inspirait et expirait une force invisible contenue dans l’air. De cette force lumineuse, la salle se remplissait. Il nous enseignait comment inspirer et expirer la lumière. Dans ce silence, l’atmosphère changeait, elle devenait magnétique, saine, vivifiante et lumineuse. Nos vibrations s’harmonisaient, nous nous sentions remplis de doux rayons solaires. Nos petits nuages intérieurs s’enfuyaient comme soufflés par une force invisible. Le cœur léger, heureux et la pensée lumineuse, nous étions mieux disposés à comprendre les vérités spirituelles qu’il allait nous communiquer. C’était une sensation que je percevais dans tout mon être, comme si, tout à coup, j’étais revêtue d’un vêtement somptueux aux couleurs lumineuses et des plus chatoyantes. Ces expériences me confirment qu’en respirant consciemment la lumière divine, nous pouvons améliorer de façon significative nos états psychiques en chassant les émotions négatives perturbantes comme la tristesse et la colère. Mais en plus, ces exercices de respiration avec l’énergie subtile et lumineuse contenue dans l’air éveillent nos centres spirituels et induisent en nous des états d’harmonie et de bonheur. 

La respiration nous concerne tous, que nous soyons chanteurs ou non.  C’est un terrain d’étude infini, à chacun de nous d’en prendre conscience afin d’améliorer notre propre état intérieur et même nos relations avec les autres, par le fait même de respirer en conscience.

J’aimerais conclure notre rencontre par la lecture d’une pensée du Maître Omraam Mikhaël. Cette pensée du 23 décembre est extraite du livre de poche des Pensées Quotidiennes 2017. Le Maître donne une méthode d’évolution exceptionnelle et facilement applicable au quotidien : « À celui qui sait l’accompagner d’un travail de la pensée, la respiration révèle de grands mystères. Voici donc un exercice que vous pouvez faire. En inspirant l’air, imaginez que tous les courants de l’espace convergent vers vous, vers votre ego qui est comme un point imperceptible, le centre d’un cercle infini. Puis, en expirant, imaginez que vous arrivez à vous étendre jusqu’à la périphérie de ce cercle, aux confins de la création. De nouveau, vous vous contractez et de nouveau vous vous dilatez… Le jour où vous comprendrez la respiration dans sa dimension spirituelle, vous souhaiterez consacrer votre existence à inspirer la lumière de Dieu, pour renvoyer ensuite cette lumière à toutes les créatures. » (Pensée du 23 décembre 2017)

------- 

(1) Pour en savoir davantage sur le rôle du diaphragme dans la respiration, je vous invite à consulter le tome XXXII Les fruits de l'Arbre de Vie - La Tradition kabbalistique d’Omraam Mikhaël Aïvanhov, au chapitre "Respiration humaine et respiration cosmique". 

(2) Le prana est une énergie vitale universelle qui imprègne tout, et que les êtres vivants absorbent par l’air qu’ils respirent.  Cette énergie vitale est transportée principalement par le soleil et nous pouvons l’absorber par la respiration. Lire à ce sujet la brochure d'Omraam Mikhaël Aïvanhov : "La respiration, dimension spirituelle et applications pratiques"

(3)Telles et coll. 1994

(4) Raghuraj et Telles, 2008

 
*  *  *

Quelques références sur la respiration et ses bienfaits dans l'Enseignement d'Omraam Mikhaël Aïvanhov :


La nouvelle Terre - Méthodes, exercices, formules, prières
Une philosophie nouvelle (un « nouveau ciel ») donnera naissance à une « nouvelle terre », c’est-à-dire à une nouvelle façon de vivre.
26.00 CHF Ajouter
Lire la suite...
La respiration, dimension spirituelle et applications pratiques
Inspirer, expirer : ce mouvement de flux et de reflux est la clé de tous les rythmes de l'univers pour se fondre dans la respiration de Dieu
5.00 CHF Ajouter
Lire la suite...
Connais-toi toi-même - Jnani yoga
Toute la science, toute la sagesse est là : se connaître, se retrouver, la fusion du moi inférieur et du Moi supérieur.
26.00 CHF Ajouter
Lire la suite...
Les fruits de l'Arbre de Vie - La Tradition kabbalistique
L’Arbre séphirotique de la Kabbale, ou Arbre de Vie kabbalistique est un système d’explication du monde qui est de nature mystique.
26.00 CHF Ajouter
Lire la suite...
 

*  *  *

Ecoutez un extrait vidéo d'Omraam Mikhaël Aïvanhov :

 "La respiration, clé des rythmes de l'univers"


___________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Lise Gardner

Lise Gardner, est une cheffe de chœur qui sait communiquer sa vision de la musique et sa passion pour le chant choral aux choristes de tout calibre. Généreuse et convaincue du rôle de la musique au sein de nos communautés, elle est profondément engagée auprès des citoyens dans le rayonnement du chant choral au Canton de Hatley au Québec.  Elle a fondé l’Ensemble Vocal Massawippi en janvier 2015.
« J’ai eu le grand bonheur de rencontrer un être exceptionnel, lumineux et totalement dévoué au bien-être de toute l’humanité.  Ma reconnaissance et ma gratitude pour cet être exceptionnel, Omraam Mikhaël Aïvanhov, est infinie.   Auprès de lui, j’ai découvert un art de vivre basé sur une connaissance approfondie, véridique et complète de l’être humain, grâce auquel, j’ai pu vivre des états d’inspiration et de bien-être profonds que je n’aurais jamais cru possibles. J’ai découvert que son enseignement nous révèle un savoir vivant et bénéfiques concernant la musique.  À nous maintenant, d’utiliser ce moyen puissant, individuellement et collectivement pour notre plus grand épanouissement. » 

< Témoignage par André Masson, 2ème partie
Témoignages
Une autre voie pour le chant ! >
Syntaxes de recherche sur les pensées

Mot1 Mot2 : recherche sur au moins un des deux mots.
Mot1 Mot2 : recherche sur les 2 mots.
"Mot1 Mot2" : recherche sur l'expression  entre " " .
Mot1* : recherche sur le début du mot, quelle que soit la fin du mot.
-Mot : le mot derrière -  est exclu de la recherche.