Une autre voie pour le chant
avec Lise Gardner



"Il faut maintenant des chanteurs qui soient des magiciens, capables de bouleverser les êtres par leur chant... " - Omraam Mikhaël Aïvanhov


Bonjour Lise : p
arlez-nous d'une expérience marquante avec le chant

J’ai toujours eu un très grand intérêt pour la musique et principalement pour la voix. Ma première expérience de chant choral fut marquante et décisive. Comme tout étudiant au collège Marguerite-Bourgeoys au Québec, je devais faire partie de la chorale. Habituellement, nous chantions du répertoire profane et folklorique harmonisé pour chœur à quatre voix, ce qui me laissait assez indifférente. Une année, la cheffe de choeur décida d’élever le niveau de la chorale et nous entraîna dans un programme grandiose de musique sacrée, chanter la messe en do de Beethoven. Je me souviens du concert devant public où nous avons interprété ces extraits sublimes. À un certain moment, pendant l’exécution, j’ai ressenti des sensations nouvelles éveillées par les puissances harmoniques et émotives de l’œuvre que nous chantions. Je sentais au niveau du plexus solaire une présence mystérieuse d’une nature très fine, subtile et profonde. Était-ce un moment de grâce, un contact avec mon âme supérieure ou était-ce la présence d’êtres spirituels que nous avions attirés par notre chant ?

Quelles répercussions cela a eu dans votre vie de musicienne ?

Par la suite, j’ai fait des études supérieures en piano et en interprétation chant. À l’université, les études de la voix sont abordées d’une manière plutôt mécanique. On nous apprend à maîtriser notre art, à performer afin de devenir le meilleur. Le répertoire d’interprète se compose principalement de chants inspirés de chagrins d’amour, de drames et d’échecs amoureux. Éveiller et vivre par la musique et le chant des sentiments comme la jalousie, la rancune, la passion dévorante ou le désespoir amoureux, ne constituait pas un programme intéressant pour moi. Je me suis sentie appelée à un autre travail, comme celui proposé par le Maître spirituel Omraam Mikhaël Aïvanhov : « Où sont ceux qui, par leur voix, inspireront à leur auditoire le désir d’abandonner leur vie terne et médiocre pour embrasser une vie nouvelle consacrée à la beauté et à la lumière ? Il faut maintenant des chanteurs qui soient des magiciens, capables de bouleverser les êtres par leur chant. » 


C’est un objectif immense !  Pouvez-vous nous parler de votre démarche sur ce chemin encore si peu emprunté ?

Évidemment, je ne peux prétendre avoir atteint cet objectif.  Aujourd’hui je sais qu’au fond de moi, comme artiste, sommeillait cet idéal de beauté et de lumière, mais je n’en étais pas consciente.  L’éducation et la société actuelles n’offrent pas aux artistes de concevoir et d’entrevoir leur travail de cette manière.  C’est la lecture des ouvrages de ce grand maître spirituel qui m’en a fait prendre conscience.  Son amour pour la musique, son désir sincère d’aider l’humanité et son immense connaissance de l’être humain, des mondes psychique et spirituel ont fait vibrer en moi des éléments d'une nature supérieure. J’ai eu le désir de consacrer ma vie à cet idéal tellement sublime.  Grâce à son enseignement, j’ai eu le privilège d’être bien guidée, d’avoir accès à des méthodes et à des exercices applicables au quotidien.
J’aimerais vous partager une expérience vécue.  Vous comprendrez mieux l’importance pour le chanteur, même s’il n’est pas professionnel, d’éveiller sa conscience aux effets qu’il produit sur les auditeurs. Dans ma carrière de pédagogue de la musique et de cheffe de chœur, j’ai rencontré des choristes de tous les calibres. C’est un réel bonheur de travailler avec les choristes qui ont un haut idéal même s’ils connaissent très peu la musique. Avec le temps et grâce à l’intensité de leur amour pour le monde divin, ils arrivent à faire passer dans leur voix des éléments de nature supérieure.  Je me souviens d’une choriste qui ne connaissaient rien à la musique et qui avait une voix tout à fait ordinaire ... enfin presque pas de voix. Lors d’un concert, nous nous sommes retrouvées très près l’une de l’autre et j’ai pu l’entendre chanter. À un certain moment, j’ai perçu dans sa voix une telle ferveur et un tel amour, j’en ai été bouleversée.
Cet évènement est profondément inscrit en moi. C’est en lisant le livre « Création artistique et création spirituelle » que j’ai compris ce qui s’était passé. Le Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov explique que seul l’artiste qui a travaillé pendant des années et des années pour augmenter l’étendue, l’intensité et la pureté de son aura, peut produire des effets bénéfiques sur les âmes.  Par l’entremise de son aura, la ferveur et l’amour intenses de cette choriste avaient imprégné sa voix et m’avaient été communiqués. Dans un autre ouvrage du même auteur, il est écrit que « l’aura est la fusion de toutes les émanations de l’être entier, de sa vie en général, de ses qualités et vertus et de ses défauts.  C’est grâce à l’aura que nous pouvons faire des échanges avec les êtres vivants et la nature.  Nous pouvons améliorer l’état de notre aura, principalement par notre façon de vivre. En surveillant nos états intérieurs, en développant certaines qualités et vertus, en nourrissant des pensées désintéressées, l’aura s’embellit de couleurs chatoyantes et lumineuses. » - « Centres et corps subtils »


Vous considérez que le chant , et le chant choral  en particulier, sont des méthodes très puissantes dans la vie, pouvez-vous nous en parler davantage ?

La voix est l’instrument que je préfère, il a une capacité expressive infinie et magique. Un artiste véritable a le pouvoir de s’harmoniser, voire de créer son monde intérieur grâce à la musique.  Le chant, et principalement le chant choral, agissent fortement sur nos corps subtils, ils harmonisent nos centres d’énergie, les chakras.  Lorsque nous chantons des chants sacrés et / ou initiatiques en chorale, nous créons par nos voix de puissantes vibrations ondulatoires. Celles-ci sculptent notre monde intérieur, nos humeurs, à la manière des vagues qui frappent les rochers.  Nos pensées et nos sentiments s’élèvent, s’allègent en s’intensifiant.  Après ces moments de chant, l’âme est comme libérée et se remplit d’une nouvelle vie. Avec le temps, ces nouvelles forces psychiques harmonieuses pénètrent jusque dans les différents systèmes du corps physique : nerveux, circulatoire, musculaire, etc.  Le Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov relate au sujet du chant dans ce même livre "Centres et corps subtils" : « Je vous ai donné quelques méthodes simples pour travailler sur les chakras Visuddha (situé au niveau de la gorge) et Ajna (situé entre les deux sourcils). Et je peux maintenant en ajouter une autre qui est valable pour tous les chakras : le chant. Chanter produit des ondes qui font vibrer les centres subtils dans l’homme. Évidemment, il ne s’agit pas de chanter n’importe quoi et n’importe comment. Seules les vibrations produites par des chants profonds, mystiques que vous exécutez avec la conscience de la force spirituelle qu’ils représentent peuvent commencer à réveiller ces centres endormis. »

Je vous partage un dernier fait vécu au sein de l’ensemble vocal que je dirige.  Une choriste est arrivée il y a plus de deux ans, me disant qu’elle avait la maladie de Parkinson.  Voyant sa détermination et son âme de musicienne, même si elle n’avait jamais chanté, je l’ai acceptée. À l’époque, elle avait beaucoup de mouvements involontaires et avait perdu une partie de ses capacités phonatoires. Après quelques mois de chant choral, elle avait remarqué une diminution des mouvements involontaires de ses mains et de ses jambes et avait retrouvé toutes ses capacités phonatoires. Elle disait que c’était lié à sa pratique musique et vocale. Nous étions aux anges ! À cause des conditions sanitaires liées à la pandémie, nous avons cessé nos activités chorales et les cours de chant en studio privé qu’elle suivait avec moi.  Malheureusement, ses symptômes sont revenus en force. Tout récemment, elle a repris ses cours de chant.  Avant qu’elle ne commence à chanter, j’ai constaté avec stupéfaction plusieurs mouvements involontaires de son corps.  Pendant la leçon, plusieurs de ces mouvements ont disparu. Après la leçon, nous en avons parlé ensemble car elle aussi avait constaté cette diminution. Nous en avons conclu que la musique et le chant attirent des forces psychiques puissantes qui travaillent sur ses centres nerveux.  Elle a donc pris la décision d’intégrer la pratique vocale à ses activités quotidiennes afin de ralentir les effets négatifs de cette terrible maladie.

Merci Lise. Comment résumeriez-vous notre rencontre ?

Par une pensée du Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov qui m’inspire et me transporte lorsque je fais répéter un ensemble vocal : « Il faut savoir que les bienfaits du chant vont jusqu’aux régions les plus sublimes. Si vous arrivez à bien comprendre cette question je suis sûr que vous consacrerez beaucoup plus de temps pour chanter ensemble parce que vous en sentirez vous-mêmes les résultats tangibles. Vous êtes toujours plongés dans des occupations importantes en apparence, mais qui ne vous rendent ni plus heureux, ni plus nobles, ni plus lumineux, ni mieux portants. Elles vous apportent peut-être plus de facilité, d’aisance, mais cela n’ajoute rien pour votre transformation. Tandis qu’en chantant ensemble, avec conviction, vous essayez de vous mettre au diapason avec un autre ordre de choses, vous évoluez, vous vous transformez. »

*  *  *

Quelques références sur le chant et la voix dans l'Enseignement d'Omraam Mikhaël Aïvanhov :

Création artistique et création spirituelle
Inspiration, imagination, prose et poésie, magie du geste, art, science et religion : comment créer le chef d'œuvre vivant.
14.00 CHF Ajouter
Lire la suite...
La musique et le chant dans la vie spirituelle
La musique est une respiration de l'âme, une symphonie grandiose qui retentit à travers les espaces d'un bout à l'autre de l'univers.
5.00 CHF Ajouter
Lire la suite...
Connais-toi toi-même - Jnani yoga
Toute la science, toute la sagesse est là : se connaître, se retrouver, la fusion du moi inférieur et du Moi supérieur.
26.00 CHF Ajouter
Lire la suite...
 

*  *  *
Ecoutez un extrait vidéo d'Omraam Mikhaël Aïvanhov :

 "La musique aide l'être humain à s'harmoniser"


___________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Lise Gardner

Lise Gardner, est un chef de chœur qui sait communiquer sa vision de la musique et sa passion pour le chant choral aux choristes de tout calibre. Généreuse et convaincue du rôle de la musique au sein de nos communautés, elle est profondément engagée auprès des citoyens dans le rayonnement du chant choral au Canton de Hatley au Québec.  Elle a fondé l’Ensemble Vocal Massawippi en janvier 2015.
« J’ai eu le grand bonheur de rencontrer un être exceptionnel, lumineux et totalement dévoué au bien-être de toute l’humanité.  Ma reconnaissance et ma gratitude pour cet être exceptionnel, Omraam Mikhaël Aïvanhov, est infinie.   Auprès de lui, j’ai découvert un art de vivre basé sur une connaissance approfondie, véridique et complète de l’être humain, grâce auquel, j’ai pu vivre des états d’inspiration et de bien-être profonds que je n’aurais jamais cru possibles. J’ai découvert que son enseignement nous révèle un savoir vivant et bénéfiques concernant la musique.  À nous maintenant, d’utiliser ce moyen puissant, individuellement et collectivement pour notre plus grand épanouissement. » 

< Respirer en conscience
Témoignages
Dépasser la dualité alimentation – spiritualité >
Syntaxes de recherche sur les pensées

Mot1 Mot2 : recherche sur au moins un des deux mots.
Mot1 Mot2 : recherche sur les 2 mots.
"Mot1 Mot2" : recherche sur l'expression  entre " " .
Mot1* : recherche sur le début du mot, quelle que soit la fin du mot.
-Mot : le mot derrière -  est exclu de la recherche.