Se nourrir de l'air


Adressez-vous à l'Ange de l'air

"Vous allez marcher dans la nature… Que ce soit la campagne, la forêt, la montagne ou le bord de la mer, prenez conscience de l’espace qui vous environne et, de temps à autre, arrêtez-vous et respirez profondément afin d’entrer en contact avec l’Ange de l’air. L’Ange de l’air est une entité vivante, intelligente, et vous pouvez donc vous adresser à lui en disant : « Ô bien-aimé Ange de l’air, toi qui es un serviteur de Dieu beau et puissant, traverse-moi de ton souffle, emporte les impuretés de mes poumons, de mon cœur, de mon cerveau et introduis en moi l’harmonie, afin que je devienne un serviteur comme toi. » Et puisque l’Ange de l’air est partout présent, qu’il dirige tous les courants qui circulent dans l’univers, qu’il se glisse dans chaque interstice, il est très sensible, il vous entend. Il donne alors l’ordre aux esprits qui l’accompagnent de vous apporter quelques effluves de ce fluide très subtil qu’on appelle l’éther, et vous sentez comme si tout votre être se dilatait et s’élevait dans l’espace."

Observez les nuages...

"Habituez-vous à regarder et à écouter la vie de la nature : les pierres, les plantes, les animaux, mais surtout les quatre éléments : la terre, l’eau, l’air, le feu, et les différents aspects sous lesquels ils nous apparaissent : les rochers, le sable, la pluie, la neige, le vent, les nuages, le soleil, les étoiles… Il y a tellement de choses à observer et à interpréter ! Regardez seulement les nuages, leur densité, leurs contours, leurs couleurs : on croirait parfois voir des chevauchées, des batailles, des fêtes… Ce sont les esprits de l’air, des créatures que l’on appelle les sylphes ou les elfes, qui font leur travail. Car il y a toute une vie en haut qui s’exprime par une multitude de formes : des visages, des oiseaux, des troupeaux, des paysages… Il y a même des écritures. Nous ne savons pas encore les déchiffrer, mais cela n’a pas tellement d’importance ; l’important, c’est de nous imprégner de ces images, de les laisser consciemment pénétrer en nous, car c’est ainsi que nous entrerons en contact avec la vie de la nature." - Pensée du 22.09.2017.

SUR CE THEME : Lisez l'article sur notre blog "Les bienfaits de la respiration consciente"
"Les poumons savent mâcher l’air comme la bouche sait mâcher les aliments. Chaque inspiration est comme une bouchée remplie d’énergies nouvelles ; il faut donc donner aux poumons le temps de les capter afin que tout l’organisme puisse en bénéficier. (...) La respiration profonde est un exercice très salutaire qu’il faut penser à pratiquer, car elle permet le renouvellement des énergies."

Harmonie et santé
La meilleure arme contre la maladie, c'est l'harmonie : jour et nuit, penser à se synchroniser avec la vie tout entière, la vie illimitée.
14.00 CHF Ajouter
Lire la suite...
La nouvelle Terre - Méthodes, exercices, formules, prières
Une philosophie nouvelle (un « nouveau ciel ») donnera naissance à une « nouvelle terre », c’est-à-dire à une nouvelle façon de vivre.
26.00 CHF Ajouter
Lire la suite...
La respiration, dimension spirituelle et applications pratiques
Inspirer, expirer : ce mouvement de flux et de reflux est la clé de tous les rythmes de l'univers pour se fondre dans la respiration de Dieu
5.00 CHF Ajouter
Lire la suite...

 

< Regardez l'eau, écoutez-la couler !
Se connecter à la nature
Allumez le feu en vous >
Syntaxes de recherche sur les pensées

Mot1 Mot2 : recherche sur au moins un des deux mots.
Mot1 Mot2 : recherche sur les 2 mots.
"Mot1 Mot2" : recherche sur l'expression  entre " " .
Mot1* : recherche sur le début du mot, quelle que soit la fin du mot.
-Mot : le mot derrière -  est exclu de la recherche.