Les bienfaits de la respiration consciente

 

"De notre façon de respirer dépend non seulement notre santé physique, mais aussi l’acquisition des facultés spirituelles, l’éveil des chakras."

Se nourrir du prana tous les matins

"L’idéal serait de faire chaque matin nos exercices de gymnastique et de respiration dans la nature afin de bénéficier d’une plus grande pureté de l’air, car c’est dans l’air que nous pouvons recueillir cette quintessence très précieuse que les yogis indiens ont appelée le prâna. Le prâna est une énergie de vie répandue partout dans la terre, l’eau, l’air, le feu ; mais il est principalement transporté par les rayons du soleil, et c’est le matin très tôt qu’il est le plus abondant. Chacune de ses particules est comme une gouttelette cristalline, une petite sphère lumineuse en suspension remplie d’une essence spirituelle, et par la respiration nous absorbons quelques gouttes de lumière. En faisant passer consciemment l’air par les narines, nous mettons en marche nos centres subtils qui travaillent à en extraire la quintessence. Une fois captée, cette quintessence commence à circuler ; elle est comme un feu qui court le long des ramifications nerveuses situées de part et d’autre de la colonne vertébrale. De même que le sang circule à travers les veines, les artères et les capillaires, de même le prâna circule à travers notre système nerveux. De notre façon de respirer dépend donc non seulement notre santé physique, mais aussi l’acquisition des facultés spirituelles, l’éveil des chakras." (Pensée du 12.07.2017)
La meilleure arme contre la maladie, c'est l'harmonie : jour et nuit, penser à se synchroniser avec la vie tout entière, la vie illimitée.
14.00 CHF Ajouter
Lire la suite...

La respiration profonde permet le renouvellement des énergies

"La respiration est une des conditions de la vie. Qu’ils aient ou non des poumons, tous les êtres vivants respirent. C’est un processus si naturel que même chez les humains il est la plupart du temps inconscient, c’est pourquoi ils respirent mal. Ils respirent trop vite, sans donner à l’air pur le temps de descendre profondément dans les poumons pour remplacer l’air vicié. Ils doivent donc apprendre à respirer lentement, profondément, et même, de temps en temps, retenir quelques secondes l’air avant de le relâcher. Pourquoi ? Pour le « mâcher ». Car les poumons savent mâcher l’air comme la bouche sait mâcher les aliments. Chaque inspiration est comme une bouchée remplie d’énergies nouvelles ; il faut donc donner aux poumons le temps de les capter afin que tout l’organisme puisse en bénéficier. Si tant de gens sont fatigués, nerveux, irritables, c‘est qu’ils ne savent pas comment se nourrir avec l’air : ils le rejettent tout de suite sans l’assimiler. Ils respirent seulement avec le haut des poumons, et l’air vicié ne peut donc pas être remplacé par l’air pur. La respiration profonde est un exercice très salutaire qu’il faut penser à pratiquer, car elle permet le renouvellement des énergies." (Pensée du 9.02.2014)
Inspirer, expirer : ce mouvement de flux et de reflux est la clé de tous les rythmes de l'univers pour se fondre dans la respiration de Dieu
5.00 CHF Ajouter
Lire la suite...
Une philosophie nouvelle (un « nouveau ciel ») donnera naissance à une « nouvelle terre », c’est-à-dire à une nouvelle façon de vivre.
26.00 CHF Ajouter
Lire la suite...

Les exercices de respiration favorisent le travail de la pensée

"...La capacité de penser est liée à la respiration. Même si les poumons n’ont pas une action directe sur le cerveau, ils sont un facteur essentiel car ils contribuent à la purification du sang. Et lorsque le sang est pur, il irrigue le cerveau en déposant en lui les éléments qui favorisent le travail de la pensée, donc la méditation. Les exercices de respiration ont ainsi un rôle capital à jouer dans la vie d’un spiritualiste, et il doit organiser son emploi du temps de façon à pouvoir faire ces exercices chaque matin à jeun. Après le petit déjeuner, ce n’est plus pareil, les poumons sont gênés dans leurs mouvements et cela peut même être nocif. Il faut toujours faire les exercices de respiration à jeun ou bien quatre ou cinq heures après avoir mangé. Mais le moment le plus favorable est celui du lever de soleil, car par la respiration on peut capter dans l’air cette quintessence très précieuse que les yogis indiens ont appelée prâna. Le prâna est à la base de toutes les énergies du cosmos, et c’est le matin au lever du soleil qu’il est le plus abondant. Pour pouvoir en bénéficier nous devons être attentifs et concentrés, car à travers les souffles de l’air, c’est aussi Dieu qui nous dit : « Respire, écoute, et tu entendras ma parole. »" (Pensée du 15.05.2014)

Entrer dans l’harmonie cosmique

"À celui qui sait l’accompagner d’un travail de la pensée, la respiration révèle de grands mystères. Voici donc un exercice que vous pouvez faire. En inspirant l’air, imaginez que tous les courants de l’espace convergent vers vous, vers votre ego qui est comme un point imperceptible, le centre d’un cercle infini. Puis, en expirant, imaginez que vous arrivez à vous étendre jusqu’à la périphérie de ce cercle, aux confins de la création. De nouveau, vous vous contractez et de nouveau vous vous dilatez… Vous découvrez ainsi ce mouvement de flux et de reflux qui est la clé de tous les rythmes de l’univers. En tâchant de le rendre conscient en vous-même, vous entrez dans l’harmonie cosmique et il se fait un échange entre l’univers et vous, car en inspirant vous recevez des éléments de l’espace, et en expirant vous projetez en retour quelque chose de votre cœur et de votre âme. Le jour où vous comprendrez la respiration dans sa dimension spirituelle, vous souhaiterez consacrer votre existence à inspirer la lumière de Dieu, pour renvoyer ensuite cette lumière à toutes les créatures." (Pensée du 23.12.2017)
La respiration concerne non seulement notre vie physique mais toutes les manifestations de notre vie psychique.
21.00 CHF Ajouter
Lire la suite...
L'élixir de la vie immortelle - Le sang, porteur de vie - La nutrition considérée comme un yoga - Le plexus solaire.
3.00 CHF Ajouter
Lire la suite...
< La concentration est indispensable à toute réalisation
Des méthodes pour se transformer
Syntaxes de recherche sur les pensées

Mot1 Mot2 : recherche sur au moins un des deux mots.
Mot1 Mot2 : recherche sur les 2 mots.
"Mot1 Mot2" : recherche sur l'expression  entre " " .
Mot1* : recherche sur le début du mot, quelle que soit la fin du mot.
-Mot : le mot derrière -  est exclu de la recherche.