Aux sources inaltérables de la joie

Collection Izvor

Aux sources inaltérables de la joie Feuilleter

P0242FR

216 pages

14.00 CHF Ajouter

  Español Deutsch English Italiano Nederlands Português

« La joie véritable n’a pour cause rien de visible ou de tangible, c’est une joie sans cause que vous donne la seule sensation d’exister comme âme et comme esprit. Alors, au lieu d’attendre de posséder quelque chose ou quelqu’un pour vous réjouir, au contraire, réjouissez-vous de l’existence des êtres et des choses, car c’est dans cette joie qu’ils vous donnent que vous avez la sensation qu’ils vous appartiennent. C’est ce qui vous donne de la joie qui vous appartient, alors que ce qui vous appartient ne vous donne pas nécessairement beaucoup de joie. Tout ce qui vous réjouit, vous le possédez, et beaucoup mieux que si vous en étiez le vrai propriétaire. »

I - Dieu, origine et but de notre voyage
II - Se mettre en chemin
III - L’aiguillon de la souffrance
IV - Chercher en soi-même les réponses de Dieu
V - À l’école de la vie : les leçons de l’Intelligence cosmique
VI - « Comme un poisson dans l’eau »
VII - L’engagement pris devant les entités célestes
VIII - Avancer sans peur
IX - Seule doit nous guider la lumière de l’esprit
X - Notre appartenance à l’Arbre cosmique
XI - Que signifie « partir à l’étranger »
XII - Les trésors insoupçonnés de la patience
XIII - « Et vous entraînerez tous les êtres sur le chemin de la joie »
XIV - Se donner toujours un nouveau sommet à atteindre
XV - Afin que l’amour ne nous quitte plus
XVI - Ouvrir les portes du rêve
XVII - Le long chemin vers la joie
XVIII - La visite des êtres angéliques




  • Le yoga de la nutrition
  • L'arbre de la connaissance du bien et du mal
  • La liberté, victoire de l'esprit
  • Centres et corps subtils : aura, plexus solaire, centre hara, chakras...
  • Le travail alchimique ou la quête de la perfection
  • Règles d'or pour la vie quotidienne
  • La voie du silence
  • La pierre philosophale des Evangiles aux traités alchimiques
  • Le rire du sage
  • Marchez tant que vous avez la lumière